Synthèse du Grand Débat National sur la 11ème Circonscription de la Gironde

Capture d’écran 2019-03-28 à 11.55.22

La colère qui s’exprime depuis le 17 novembre sur les ronds-points de nos territoires et dans les rues de nos villes couvent depuis plusieurs décennies. Elle est le fruit d’une profonde crise de confiance envers la capacité des personnalités politiques à représenter les citoyens qui les ont élus.

De cela, nous élus, ne pouvons nier notre responsabilité. Je ne souhaite jeter la pierre à personne. Car trop souvent il est plus facile de rejeter la responsabilité au passé alors qu’aujourd’hui l’enjeu est tel que nous devons nous retrouver.
Il en va de la responsabilité de toutes celles et de tous ceux qui aiment notre République de réparer ce lien, indispensable pour garantir notre vivre ensemble.

Après avoir annoncé une série de mesure le 10 décembre dernier, le Président de la République a souhaité donner la parole à toutes les françaises et à tous les français. Cette initiative, inédite sous la Vème République, a pris la forme du Grand Débat National. Au total, ce sont 1 932 881 contributions formulées par 475 439 citoyens, 10 452 débats organisés et 16 000 cahiers de doléances ouvert dans les mairies.

Pendant près de deux mois, vous avez pu échanger sur trois thèmes : Démocratie et Citoyenneté, Organisation et Relations avec les Services de l’État ainsi que Réforme Fiscale des Particuliers.

Ce document fait la synthèse des échanges, que vous avez eu au cours des Cafés Citoyens que j’organisais, des cahiers de doléances ouverts par les mairies et des revendications des collectifs de citoyens Gilets Jaunes. Pendant ces ateliers, vous avez démontré qu’il est encore possible de débattre en France. Que la fiscalité doit être plus juste mais pas à n’importe quel prix. Que les services publics doivent être maintenus. Que la démocratie représentative doit être sanctuarisée. Que le désaccord n’est pas source de tension mais de proposition. Que c’est en travaillant ensemble que nous redonnons ses lettres de noblesse à la démocratie participative.

Je tiens à remercier celles et ceux qui ont débattu, les personnes rencontrées lors de mes permanences et sur les marchés. Même si parfois les paroles sont passionnantes et passionnées, le dialogue a pu s’instaurer.

Dans cet esprit de transparence qui m’est cher, il est clair qu’au lendemain des conclusions du Grand Débat National tous les français ne seront pas satisfaits. Mais ce dont je suis sûre, c’est que nous, parlementaires, en lien avec le Gouvernement et le Président de la République, voulons faire avec vous pour que demain, notre pays sorte grandi des quatre mois qui viennent de s’écouler. Ensemble, nous devons préserver les couleurs de notre République.

Plus que jamais, je reste à votre écoute pour transmettre et porter vos paroles.

Bien à vous,
Véronique Hammerer
Députée de la 11ème Circonscription de la Gironde

Je télécharge la synthèse

Je télécharge l’ensemble des contributions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s