Ordonnances : le Gouvernement et la majorité tiennent tête à la grande distribution et respectent leurs engagements

L‘Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré, nous avons voté et le Président de la République a promulgué la loi issue des Etats généraux de l’agriculture et de l’alimentation le 1er novembre 2018 (loi EGAlim).

J’entends et je comprends la détresse des éleveurs et plus généralement des paysans. Je sais leur impatience quant à l’application de la loi étant donnée l’urgence économique qui touche la plupart d’entre eux. Je veux qu’ils soient rassurés.

Nous tenons nos engagements : la majeure partie de la loi EGAlim est appliquée depuis le 1er novembre. Les ordonnances sur l’encadrement des promotions et le relèvement du seuil de revente à perte seront publiées en début d’année 2019. Elles s’appliqueront pour l’ensemble des négociations commerciales agricoles qui se sont ouvertes le 1er décembre 2018, jusqu’à leur fin prévue le 28 février 2019 et pour les suivantes.

C’est durant cette phase que sont négociés entre les industries de transformation et les enseignes de la grande distributions les quantités et les prix des produits agricoles et alimentaires qui seront mis en stock et vendus aux consommateurs à partir de mars 2019.

La loi EGAlim a renversé le rapport de force entre la grande distribution et les agriculteurs : le contrat et le prix des produits alimentaires sont désormais proposés par les paysans qui les produisent et intègrent leurs coûts de production. C’est une nouveauté qui ne fait pas plaisir aux enseignes de la grande distribution qui étaient habituées à imposer leurs conditions aux paysans. Pour la première fois, les agriculteurs ont la légitimité de la loi pour reprendre la main dans les négociations commerciales agricoles.

Les interprofessions se sont vite mises au travail et ont pris leurs responsabilités : elles finissent d’élaborer et de diffuser les indicateurs de prix de marché et de coûts de production.

La grande distribution a tout essayé pour nous faire reculer, notamment les pressions et la communication sur la base de fake news. Le but de certaines grandes enseignes a été de nous faire reporter l’application des ordonnances en 2020. Elles avaient besoin de temps pour écouler les stocks déjà négociés. En réalité, elles voulaient du temps pour anticiper et imaginer des stratégies de contournement.

Un distributeur bien connu a même brandi la menace d’augmenter le prix des produits alimentaires les plus populaires pour baisser le pouvoir d’achat des consommateurs. Le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation Didier Guillaume et l’ensemble du Gouvernement ont refusé de céder au chantage : les distributeurs seront contraints par la loi d’arrêter leur guerre des prix qui saigne les paysans dès cette phase des négociations commerciales agricoles.

C’est maintenant aux acteurs de la grande distribution de prendre leurs responsabilités.

Nous n’accepterons plus le marketing mortifère de ces grandes enseignes qui dévalorisent le travail de nos paysans en bradant les produits qui viennent de leurs terres. Nous n’accepterons plus les promotions à -70% ou le 1 acheté = 1 gratuit pour les produits alimentaires !

Nous n’accepterons plus que nos paysans vendent à perte ! Avec le relèvement du seuil de revente de 10%, les distributeurs devront desserrer leur étreinte sur les produits agricoles et alimentaires pour compenser le peu de marge qu’ils prennent sur les produits d’appel comme le soda ou la pâte à tartiner. Cette marge de 10%, c’est quelques centimes de plus pour les consommateurs. Les grandes enseignes peuvent faire le choix de les reverser à nos paysans ou de les garder à leur profit.

Nous avons décidé de mettre les acteurs de la grande distribution face à leurs responsabilités : faire le choix de répondre aux attentes de la société pour des produits plus sains, durables et locaux et une meilleure rémunération de nos agriculteurs ou faire le choix d’accroître leurs bénéfices.

Il est temps d’arrêter l’hypocrisie et de mettre en accord leurs actes avec leurs grandes déclarations d’amour au monde agricole !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s