Débat Public : la place de l’éolien dans la transition énergétique en zone rurale

Je sais que le sujet de l’éolien suscite des débats passionnants et passionnés. Lors de ce débat, Raphaël Gérard (député de Charente-Maritime) et moi-même souhaitions  comprendre et répondre à vos questions.

L’objectif donc est de savoir si l’éolien a sa place dans nos territoires ruraux. Si oui, pourquoi et à quelles conditions ? Et, si non pourquoi.

De mon côté cette question appelle une prise de hauteur dès lors qu’on la pose. En effet, les éoliennes sont un outil de la transition énergétique. Les outils, me semble-t-il, ont une fonction précise. Nous les utilisons en fonction de nos besoins et de leur utilité à nous apporter une solution.
Or, depuis mon élection, je constate des divisions, des avis partagés sur l’utilisation de l’éolienne comme un outil au service de la transition énergétique sur le territoire de la 11ème circonscription. Je me pose alors plusieurs questions, est-ce un outil inutile ? Est-ce un outil inadapté à nos besoins ? Est-ce un outil intéressant pour d’autres territoires ?

Et puis, en parallèle, je sais que la centrale nucléaire du blayais approche des 40 ans avec la nécessité d’anticiper sa fin de vie. Je prends aussi connaissance de projets disparates en matière de méthanisation ou de bioéthanol sur la 11ème circonscription. La transition énergétique semble donc être amorcée mais sans globalité, sans diagnostic partagé, sans projet de territoire à plus ou moins long terme.

Or nous savons tous que la transition énergétique n’est pas quelque chose que l’on bricole dans son garage.
Elle demande de la rigueur, elle demande une démarche collective, une cohésion des territoires solide, une méthode. Elle doit être pensée et construite ensemble. C’est ce que j’appelle la prise de hauteur dans le début de mon propos.

L’État propose aujourd’hui un nouvel outil : le Contrat de Transition Écologique. C’est une démarche du travailler ensemble à laquelle je crois profondément. Il s’agit d’un contrat qui repose sur un échange de droits et de devoirs entre l’État et les territoires afin d’impliquer les acteurs locaux dans l’élaboration d’un projet commun et un engagement partagé sur des objectifs précis.
Comme le disait Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat au ministère de la transition écologique et solidaire « nous devons sortir du raisonnement du « prêt à porter » et proposer du « sur-mesure ». Concrètement, cela implique d’abandonner la pratique des appels à projets. (…). Il s’agit désormais de faire de la co-construction. ». Les collectivités du territoire qui s’engageraient dans cette démarche bénéficieraient de convention pluriannuelle afin d’avoir une vision sur le long terme et l’Etat serait le guichet unique des demandes de subventions pour leur éviter de faire demandes dispersées, au coup par coup. L’État serait un accompagnateur tout autant qu’un garant de la pérennité des engagements.

Pour revenir sur le territoire de la 11ème circonscription, cet engagement des collectivités locales ne sera possible que si toutes s’impliquent, pour sortir du bricolage, du prêt à porter et être à la hauteur de la transition énergétique, désormais d’une nécessité absolue. Un Contrat de Transition Écologique, c’est trois mois de négociations pour fixer les objectifs, c’est trois ans d’engagements concrets et chiffrés et c’est 30 ans d’impacts bénéfiques pour le territoire.

Je suis persuadée que c’est la clé pour répondre à la question de la place de l’éolien dans la transition énergétique en zone rurale. C’est dans le cadre d’un Contrat de Transition Énergétique que la place de l’éolien doit être interrogée et non pas à l’échelle d’une commune.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s