Pose de la première pierre – EHPAD Latour du Pin

Je suis très heureuse d’être parmi vous pour poser la première pierre qui marquera officiellement le début du projet de reconstruction de cet établissement.

Depuis 1904, l’EHPAD Latour du Pin accueille ceux qui en ont besoin. D’abord hospice, il est devenu en 1983 la maison de retraite publique que nous connaissons aujourd’hui.

Avec ses 209 lits, c’est le deuxième plus grand EHPAD de Gironde. Avec plus d’un siècle d’existence, cet établissement a toujours su s’adapter aux besoins de la population, confirmant toujours un peu plus son ancrage territorial.

Aujourd’hui l’EHPAD Latour du Pin est un maillon incontournable du parcours de vie et de soins de nos ainés sur notre territoire.

Mais un tel projet ne doit pas occulter la situation des EHPAD en France. Nous sommes unanimes pour dire que la prise en charge est insatisfaisante face à l’accroissement de la dépendance des résidents.  L’allongement de la durée de vie, la multiplicité des pathologies et l’accroissement des cas de maladies neurodégénératives font que la prise en charge est complexe et ardue. Une prise en charge de qualité passe par la case essentielle de bonnes conditions de travail du personnel.

Nous sommes également tous d’accord pour dire que les effectifs sont insuffisants pour garantir une prise en charge optimale, la charge de travail étant de plus en plus pesante.

Mais une chose demeure : l’EHPAD doit rester un lieu de soin et surtout, un lieu de vie ! Un lieu de vie où l’organisation de la prise en charge médicale doit être questionnée, notamment sur le fait que de moins en moins de médecins libéraux sont présents. Mais également un lieu de vie où le rôle central du médecin coordonnateur doit, à mon sens, être retravaillé.

Ces réalités nous obligent à réfléchir à un nouveau modèle d’EHPAD. Il faut innover, expérimenter, être force de propositions.

Nous devons renforcer l’encadrement, renforcer la capacité de prescription au sein de l’EHPAD, développer la mise en place de la télémédecine, il me semble d’ailleurs que vous avez été le premier EHPAD de Haute Gironde à initier de la téléconsultation.

De plus, il est important que l’EHPAD puisse être une plateforme de service au cœur d’un territoire. Il faut que nos EHPAD, certes se centrent sur le parcours de vie de la personne âgée, mais également s’ouvrent sur son environnement.

L’EHPAD doit également être un acteur pivot du maintien à domicile.

Enfin, cette transformation du fonctionnement des EHAPD ne pourra aboutir que si nous questionnons la gouvernance et le financement.

En parlant de financement, je me permets de rappeler qu’avec la réforme de la tarification des EHPAD, un renforcement massif des moyens des EHPAD pour les soins des résidents a été initié dès 2017.

Ainsi, 430 millions d’euros seront injectés progressivement entre 2017 et 2023 sur les soins, pour amener tous les établissements à un niveau de financement conforme au référentiel de prise en charge.

Grâce à cette mesure, le secteur public sera bénéficiaire net à hauteur de plus de 135 millions d’euros.

Pour finir, j’aimerais avoir quelques mots pour le personnel soignant. Accompagner nos ainés n’est pas chose facile. Mais je sais que vous menez cet engagement avec passion qui fait écho à 3 mots comme le dit si bien un autre EHPAD du territoire.

Hospitalité en donnant quelque chose de soi.
Humanité en développant une capacité à prendre en compte l’autre, de façon sensible, bienveillante et avec bonté.
Humilité en apprenant à connaitre les résidents, en mettant de côté l’orgueil pour toujours agir avec conscience et discernement.

Ces mots, vous avez fait le choix de les porter. Et je sais qu’elle est votre dévouement.

Pour conclure, je souhaite saluer le soutien de la commune et tout particulièrement Mme le Maire et Présidente du Conseil d’Administration, très engagée sur la réalisation de ce projet.

Je sais quel a été votre combat pour équilibrer les budgets et trouver les financements pour cette restructuration et tout ceci en gardant à l’esprit d’éviter l’augmentation du coût pour les résidents.

La mise en oeuvre de ce type de projet n’est pas un long fleuve tranquille et encore moins un roman. Il faut faire au mieux avec les moyens que l’on possède ou que l’on veux bien nous donner et faire des choix responsables.

 Enfin, je tiens à souligner le professionnalisme de l’Agence Regionale de Santé qui, je sais, porte une attention particulière pour les territoires ruraux et reste attentive concernant la continuité des soins et le parcours des patients.

Nous sommes là aujourd’hui pour la première pierre. J’espère revenir pour l’inauguration. Je sais que les travaux sont souvent semés d’embuches, mais il me tarde de voir le résultat.

Je souhaite à tous les futurs résidents de passer des jours heureux et paisibles au sein de l’établissement Latour du Pin.

Merci pour votre attention.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s