Commission des Affaires Économiques – Question à Nicolas Hulot

Monsieur le ministre,

Nous tous ici dans cette salle, nous sommes issus de territoires qui sont tous différents les uns des autres, et c’est ce qui fait à la fois leur richesse mais aussi le charme de notre pays.

C’est pourquoi, en raison de ces spécificités paysagères, sociales et économiques, la transition énergétique ne peut se développer de façon uniforme sur l’ensemble de nos territoires. C’est d’ailleurs le constat qui a été fait par le groupe de travail Eolien, dans les conclusions qu’il a rendues le 18 janvier dernier. Dans sa proposition numéro 7, il met en avant la particularité paysagère et climatique de chaque territoire et la nécessité de les prendre en compte dans le cadre d’un bilan des potentiels énergétiques et afin de favoriser les retombées économiques locales.

Il me semble essentiel de souligner que ces diagnostics sont des outils incontournables et qu’ils doivent dépasser le cadre d’un projet précis et de son phasage. Au contraire, ils devraient être un préalable à toute action sur le territoire afin de prendre en compte tous les paramètres de ce territoire et in fine, élaborer des solutions « sur mesure ».

22008058_360233041057195_1111111754969672519_n

Sur mon territoire par exemple, nous avons une importante centrale nucléaire et la question de la transition énergétique se pose évidemment en termes d’énergies renouvelables mais également en termes d’emploi local, de tissu social et économique, de qualité paysagère. Tous ces enjeux doivent être pris en considération en même temps.

Toutes les énergies renouvelables ne sont pas à développer uniformément sur le pays et, comme on dit familièrement, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Nous devons accélérer la transition énergétique mais pour autant nous ne devons pas nous précipiter. Il est de notre responsabilité de faire les bons choix, c’est-à-dire de choisir des projets durables, mais aussi des projets acceptables. Donc des projets réfléchis et aboutis.

C’est pour cela que nous avons besoin d’études territoriales les plus objectives et les plus complètes possibles.  Monsieur le ministre, comment le gouvernement peut accompagner, en lien étroit avec les collectivités locales et les acteurs de terrain, la mise en œuvre de diagnostics territoriaux qui permettront la définition de projets individualisés et porteurs d’un développement économique durable pour nos territoires ?

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s