Voeux aux associations

À l’occasion des premiers voeux de mon mandat, j’ai souhaité m’adresser aux associations. À Bayon comme à Bayas, je leur ai rendu hommage et remercié celles et ceux qui font vivre nos territoires.

Mesdames les présidentes, Messieurs les présidents d’associations, vous tous qui les représentez.

Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi de m’adresser à vous en cette fin d’année riche en changements.
Quelques-uns parmi vous savent que, de par mon passé personnel, j’attache une grande importance aux associations et au rôle qu’elles assument.

J’ai voulu vous réunir aujourd’hui pour vous présenter mes vœux chaleureux et sincères car je sais que vous incarnez la diversité territoriale avec ses aspirations et avec ses talents.

J’ai eu l’occasion de m’investir pleinement dans la vie associative. Lorsque j’étais en Afrique, j’ai pu mettre en place des troupes de théâtre avec des personnes d’origine djiboutienne et française.  Cette volonté de m’engager bénévolement auprès des autres, je l’ai gardé quand je suis rentrée en France.

Le réseau associatif, et particulièrement celui de la 11ème circonscription de Gironde, est remarquable par sa densité, sa diversité et son dynamisme. Plus de 1000 associations en Haute Gironde et 450 dans le pays de Guitres et du Coutradais ont été répertoriées.
Ce réseau est représentatif de l’ensemble de la population de ce territoire, de ces modes de vie, de ces intérêts.
En Nouvelle Aquitaine c’est plus de 1 million de bénévoles et 120 000 associations qui maillent le territoire.

Parce que les associations sont nombreuses, parce que vous êtes diverses, parce que vous êtes dynamiques, vous faites la richesse de ce territoire. Car une association, c’est avant tout un engagement citoyen, basé sur le bénévolat, la disponibilité et le don de soi. L’engagement associatif est généreux  car il est partage. Un partage de compétences, de passions, de centre d’intérêts, de convivialité aussi, dans des domaines et des pratiques des plus variés. Mais aussi un partage pour faire, ensemble, émerger quelque chose qui sera mieux, c’est à dire plus ample, plus achevé, plus convaincant, plus fort que la production individuelle.

Car le tissu associatif est un terreau social où chacun apporte sa pierre à l’édifice du lien social dont la construction et le développement vont permettre à tous de grandir et de voir plus large, pour aller plus loin.

Aujourd’hui, je vous salue, vous qui animez ce territoire, qui lui donnez de la vie et de l’âme en partageant vos passions avec une énergie et une conviction remarquable.
Je mesure pleinement l’importance de vos actions sur ce territoire tout comme le Gouvernement la mesure au niveau national.

C’est pour cela qu’il souhaite approfondir le dialogue avec vous et affirmer une ambition nouvelle au service de la vie associative pour que les associations, lieux de partage, deviennent des lieux de progrès.

Vous êtes au cœur d’une société de confiance, de l’engagement et de l’entraide qui constituent le fondement du projet présidentiel.
La disposition de nos concitoyens à s’engager, notamment au sein des associations est un trésor : elle illustre, en actions, cette confiance dans la capacité des collectifs, des individus rassemblés pour mener à bien leurs projets, pour surmonter les difficultés, pour faire évoluer la société.

Avec 1,3 million d’associations qui réunissent 13 millions de bénévoles, 1,8 million de salariés et autant de compétences, notre pays est riche de cette diversité.

C’est pour cela que pour 2018, une nouvelle stratégie pour la vie associative et l’économie sociale et solidaire sera construite.

Cela se traduira principalement par une politique de soutien, d’appui et d’accompagnement avec notamment 68 millions d’euros qui seront consacrés au développement de la vie associative, soit 6 millions de plus qu’en 2017.
Également, le crédit d’impôt sur la taxe sur les salaires sera maintenu en 2018 et en 2019, soit 500 millions d’euros pour les associations.
Enfin, les allègements de charges prévus dans le cadre de la réforme du CICE bénéficieront au secteur associatif pour un gain pérenne de 1,4 milliard d’euros à partir de 2019.

D’autres initiatives sont envisagées comme la création d’une semaine nationale de l’engagement, le déploiement de l’accélérateur de l’innovation sociale, la mise en place d’un compte d’engagement citoyen ou encore la création de services numériques pour aider les responsables associatifs dans leurs tâches.

Car l’association est un lieu de formation où l’on acquiert des compétences nouvelles.
Mais aussi un lieu où, du fait d’une passion ou d’un goût partagé, on peut oublier les tensions partisanes, peut-être parce qu’au lieu de se focaliser sur les différences, on s’applique à la mise en commun de ce que chacun apporte. Les associations, par leur existence et leurs actions, contribuent à une réelle régulation et construction du lien social.

Les associations sont plus que des instruments puissants au service de projets collectifs, ce sont aussi de véritables écoles de démocratie et de citoyenneté.
Si, le réseau associatif, remarquable par sa diversité, est un tissu d’échanges et de transmission, c’est parce que cette collection, ou plus exactement cette palette de talents, constitue un tissu citoyen exemplaire des valeurs de la République.

Chacune à sa manière, et toutes ensemble, les associations constituent les forces vives de notre territoire. Elles en expriment les enjeux en étant force de proposition, vecteurs de progrès par ce qu’elles impulsent et aussi d’harmonie sociale car elles portent des valeurs positives, constructives.

Sur ce territoire de la 11ème Circonscription de la Gironde, où la notion de ruralité est une force quand on sait lui donner tout son sens, les associations ont une importance qu’il est trop facile d’oublier.

Ce territoire et ses habitants, vous et moi, nous les aimons profondément,
Vous et moi nous savons son potentiel et nous souhaitons sa réussite.

C’est pour cela que nous nous sommes engagés auprès des autres, que ce soit en tant que membre ou responsable d’une association ou en faisant le choix de se présenter à un mandat électif.

Et tous, qui que nous soyons, où que nous soyons, nous ne constatons que trop les difficultés persistantes sur notre territoire.

C’est pour cette raison que j’ai décidé d’organiser des ateliers citoyens afin de recueillir la parole de toutes et de tous, notamment sur les thématiques de la relation entre les élus et leurs électeurs et de l’application de la loi. Cela dans un souci de redonner du sens au débat et la parole à nos concitoyens.

Mais je ne veux ni ne peux le faire toute seule. Je le ferai avec vous car il est essentiel pour moi, dans l’esprit même de la vie associative, de co-construire.

Je me trouve devant vous aujourd’hui en sachant parfaitement ce que ce territoire vous doit. Je sais les efforts que vous y déployez au quotidien, je vois l’énergie que vous dépensez, le dynamisme que vous insufflez.

C’est donc avec un grand respect et avec une plus grande humilité que je vous invite à un projet collectif.

Vous connaissez, mieux que quiconque, ce territoire avec ses forces comme avec ses faiblesses.
Vous connaissez les habitants personnellement et, comme moi, vous souhaitez qu’ils puissent vivre sur un territoire où ils se sentent vraiment bien et considérés.
Aujourd’hui, je fais appel à vous. Je sais pouvoir compter sur votre connaissance du terrain et je suis à l’écoute de toute vos propositions.
Je sais pouvoir compter sur la qualité de vos relations avec nos concitoyens et je vous invite à les mobiliser activement sur ces ateliers de réflexion.

La tâche est ambitieuse, Mesdames et Messieurs, mais j’ai confiance aux différentes intelligences de territoire.

Je suis persuadée qu’en additionnant les forces nous pouvons multiplier les chances de construire ensemble la 11ème Circonscription d’aujourd’hui et de demain.

Au terme de cette année 2017 qui, par le vote citoyen, a engagé la France dans une voie nouvelle, une politique du autrement, il me parait essentiel pour mon équipe, et moi-même d’être à l’écoute des associations de la circonscription.

Et à vous qui êtes force vive, et qui devez devenir aussi force de proposition, à chacune, à chacun d’entre vous, aux membres de vos associations, j’adresse de tout cœur, des vœux très cordiaux et très citoyens.

Des vœux pour une année 2018 particulièrement dynamique, constructive, fructueuse et surtout heureuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s