Le Pays de la Haute Gironde : une structure nécessaire

Après les votes de la Communauté de Communes de Blaye et de la Communauté de Communes du Grand Cubzaguais, je me pour la conservation du Pays de la Haute Gironde.

Les Communautés de Communes de Blaye et du Grand Cubzaguais ayant voté pour la dissolution du Pays de la Haute Gironde, la fin de cette instance se précise et je suis la situation avec crainte, je m’’interroge.

Dans l’histoire des politiques publiques, les syndicats mixtes du Pays sont des instances d’animation des territoires. Transversales, elles évoluent sur une échelle administrative qui a du sens.
En préservant ce type d’instance, le territoire possède un outil légitime et un interlocuteur cohérent pour l’État, la Région, le Département et ainsi percevoir des fonds européens (nécessaires pour des projets d’envergure territoriales).
Conserver le Pays, c’est se donner les moyens de lutter contre l’enclavement dont la Haute Gironde souffre et qui trouve sa cause dans le manque de politiques communes à grande échelle.

J’entends pour certains que l’activité du Pays n’est pas forcement visible ou productive.
Néanmoins, aujourd’hui c’est la seule instance existante qui couvre l’ensemble du territoire de la Haute Gironde, un lieu où l’échange entre les quatre intercommunalités est encore possible.
De plus, je m’interroge sur les liens possibles avec la Région, notamment dans le domaine de la compétence transport. Est-ce que la région va accepter de contractualiser avec chaque Communauté de Communes ?
J’interpelle les quatre présidents des communautés des communes qui font la Haute Gironde : comment obtenir des financements européens dans le cas de projets d’envergure ?
Est-ce qu’aujourd’hui une Communauté de Communes est la bonne échelle pour négocier avec la Grande Région et l’Europe ?

Enfin, je souhaite souligner que la Haute Gironde possède des atouts et des ressources suffisantes encore non exploitées à ce jour.
Faire rayonner le territoire et répondre aux besoins de la population doit être notre priorité et nous devons être unis et fort pour construire des partenariats nécessaires avec la Métropole et l’agglomération de la CALI.

Faire disparaître ce type de structure, c’est faire disparaître le caractère unique de notre Pays Haute Gironde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s